#

Diagnostic

  • Si vous devez acheter un palmier, vérifiez son état sanitaire
  • Toute nouvelle détection de Paysandisia Archon doit être signalée au Service Régional de la Protection des Végétaux (SRPV) de votre région

Comment savoir si un palmier est infesté par le Papillon du Palmier (Paysandisia Archon) ?

  • présence de feuilles en émergence perforées en ligne, grignotées ou desséchées
  • nanification de la couronne ; les limbes des feuilles émergentes s'ouvrent et s'étalent mais sans croissance des pétioles
  • présence de sciures brunes (déjections) en paquet et/ou en ruban sur les rachis (pétioles), sur le stipe (« tronc ») ou parfois sur les feuilles en émergence
  • déformation et croissance oblique du stipe
  • présence d'exuvies de chrysalides sur le stipe ou à terre autour du palmier
  • présence de galeries lors d'une coupe transversale du stipe
  • bruit, audible facilement dans le tronc, à l'automne et au printemps, caractéristique des larves qui en s'alimentant sectionnent les fibres internes du palmier

NB: La présence des différents symptômes listés ci-dessus n'est parfois pas simultanée (des palmiers peuvent n'avoir que des sciures et pas de symptômes foliaires ; la présence de sciures fraîches (brun clair) est la signature la plus sure de la présence de P. Archon. Certains palmiers présentant des symptômes foliaires peuvent, en effet, ne pas montrer de symptômes ultérieurs, la larve ayant probablement disparu.
Source :PELTIER J.-B. (2007), Une glu salvatrice contre le ravageur de palmiers, Paysandisia Archon. INRA

Aides, Conseils
contact@france-nuisibles.fr